Le Jury

La participation au concours d’écriture “Conversation avec Le Petit Prince” pouvant se faire dans les 6 langues officielles des Nations-Unies, le comité d’organisation fera courant décembre 2020 une présélection de 10 textes parmi les plus imaginatifs et inspirants dans chacune de ces langues, soit 10 finalistes par langue et 60 finalistes au total.

Pour chaque langue, un jury - composé de 3 personnalités emblématiques du monde de l’Art, de la Science et de l’Education - sélectionnera un texte lauréat parmi les 10 finalistes.

Kiran Bir Sethi

Kiran Bir Sethi est designer, enseignante, directrice d'école convertie en réformatrice de l'éducation puis en entrepreneuse sociale, tout à la fois. Infographiste de formation, elle utilise le langage du design - itération, prototype, spécifications de conception - pour développer non seulement des programmes d'enseignement innovants, mais aussi des programmes participatifs à utilité sociale.

Après avoir obtenu son diplôme du National Institute of Design, Ahmedabad (Inde) en 1989, Kiran dirige avec succès sa propre entreprise de design graphique pendant plus de dix ans. Elle s’oriente ensuite vers le secteur de l'éducation lorsqu'elle fonde la Riverside School à Ahmedabad, en 2001, maintenant considérée comme un laboratoire de conception de "processus de design" qui permet aux étudiants de vivre des expériences d'apprentissage "transformatrices".

Kiran est également la fondatrice de "aProCh", une initiative visant à rendre nos villes plus accueillantes et plus adaptées pour les enfants, pour laquelle elle reçoit le prix Ashoka Fellow en 2008. En 2009, elle reçoit le "Call to Conscience Award" du King Center de Stanford.

La meme année, Kiran lance "Design for Change" (DFC) qui applique un processus de conception simple en 4 étapes - FIDS (Feel, Imagine, Do, Share) pour cultiver l'état d'esprit JE PEUX chez tous les enfants. Aujourd'hui, le FIDS est l’un des plus grands mouvements de transformation éducative au monde, pour les enfants et par les enfants. L’initiative est présente dans plus de 60 pays, et touche plus de 2,2 millions d'enfants et 65 000 enseignants.

Vicky Colbert

Lauréate de la première édition du prix Yidan pour le développement de l'éducation (2017) et lauréate du prix WISE 2013 pour l'éducation, Vicky Colbert est fondatrice et directrice de la Fundación Escuela Nueva.

Vicky Colbert est diplômée de sociologie de l'université Javeriana en Colombie et poursuit ses études supérieures en sociologie de l'éducation à l'université de Stanford aux États-Unis. En 2015, l'Université américaine du Nigeria lui décerne un doctorat Honoris Causa en philosophie.

Elle est cofondatrice de l’Escuela Nueva, un modèle d'école innovant dont elle a été la pionnière, mondialement reconnu. Elle l’a développé et soutenu cette dans de nombreuses sphères organisationnelles, notamment en tant que vice-ministre de l'éducation de Colombie, conseillère en éducation de l'UNICEF pour l'Amérique latine et les Caraïbes, et maintenant en tant que fondatrice et directrice de la Fundación Escuela Nueva (FEN), une ONG dédiée au maintien de la qualité, à la durabilité et à l'adaptabilité du modèle.

Elle a reçu plusieurs prix et distinctions dans les domaines du leadership et de l'entrepreneuriat social, tels que le prix Skoll pour l'entrepreneuriat social, le prix Clinton pour la citoyenneté mondiale et le prix Kravis. Elle a également été reconnue comme entrepreneuse sociale d'exception par la Fondation Schwab, Ashoka et le World Technology Network.

Rojer Féghali

Illustrateur, peintre, collagiste et graveur libanais né en 1986 au Liban. Basé à Angoulême depuis Septembre 2012. Passionné de peinture mais plus largement d'art et de voyages, intéressé par l'illustration, le dessin, le collage et à toutes les techniques de narration. Diplomé d'un Master BD de l'EESI d'Angoulême en 2014, d'un deuxième Master Design Packaging & Communication du CEPE d'Angoulême en 2015 et d'un troisième Master Pratiques Artistiques et Action Sociale de l'Université Bordeaux Montaigne en 2017. Il tire son inspiration de la culture française et libanaise à partir desquels il développe son propre langage pictural. Il a exposé son travail à Bordeaux, Poitiers, Angoulême (la Maison des auteurs), La Rochefoucauld, Marburg en Allemagne et au Liban en 2019 avec l'Institut Français de Beyrouth, exposition :" Beyrouth-Angoulême-Bordeaux".

Claudie Haigneré

Médecin rhumatologue, première femme spationaute française sélectionnée par le CNES en 1985, Claudie Haigneré participa à deux missions spatiales, à bord de la station MIR en 1996, puis à bord de la station spatiale pour l’ESA en 2001. Elle devient Ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies en 2002, puis Ministre déléguée aux Affaires Européennes en 2004. Elle est choisie en 2009 pour regrouper le Palais de la Découverte et la Cité des Sciences et de l’Industrie, et crée ainsi Universcience. Elle travaille aujourd’hui à l’ESA sur les concepts d’exploration spatiale habitée.

Dounya Hallaq

Professeure d’arabe. Né en 1991 en France d’une mère allemande et d’un père syrien, j’ai grandi et fait la majeure partie de mes études à Paris : jusqu’au baccalauréat puis en classes préparatoires, au CELSA et à la Sorbonne en master de recherche en Littérature générale et comparée (arabe et française). Mon travail de recherche portait sur le roman moderne, j’y ai approfondit des questions théoriques de définition des genres. Ce faisant, j’ai également développé un lien très fort aux ères culturelles germanique et arabe, pour y avoir fait de nombreux séjours d’études et professionnels (Munich, Berlin, Beyrouth, Tunis, Damas). Après une spécialisation en littérature arabe, j’ai été reçue au concours du ministère de l’Education nationale et enseigne la langue et la littérature arabes au lycée et dans le supérieur (à l’INALCO et à Sciences Po). En parallèle, je publie dans la presse arabe des articles sur des questions culturelles et notamment littéraires.

Ekaterina Loshkareva

Ekaterina Loshkareva, directrice de la R&D pour WorldSkills Russia, déléguée officielle de WorldSkills International et WorldSkills Europe, et directrice du groupe de travail sur le développement des compétences au sein du conseil d'entreprise BRICS.

Depuis 15 ans, Ekaterina travaille en partenariat avec de nombreuses entreprises, organisations à but non lucratif, institutions gouvernementales et industrielles pour apporter une solution aux problèmes complexes et aux défis mondiaux de notre société. En 2013-2016, en tant que responsable du département du Développement des compétences pour la croissance industrielle au sein de l’Agency for Strategic Initiatives, Ekaterina est chargée de l'établissement et du développement de WorldSkills Russia. Elle travaille également à la conception et à la mise en œuvre du concours hi-tech WorldSkills en 2014-2015, organise le projet de formation duale pour l'EFTP dans 13 régions pilotes et élabore la norme régionale du développement des compétences pour la croissance industrielle. Ses principaux domaines de recherche concernent l'évolution globale des compétences futures requises au sein d'économies nouvelles et en mutation.

Angel Llacer

Angel Llacer est un comédien et metteur en scène catalan. Il fut également professeur d'interprétation à la ESADE pendant un temps. Depuis dix ans, Angel dirige la pièce de théâtre du Petit Prince à Barcelone " El Petit Princep" qui chaque année connaît un succès fulgurent.

Leonora Dowley

Leonora Dowley dirige Rose Development Consultants, un cabinet spécialisé dans le conseil et le pilotage de projets liés aux questions relatives à l’enseignement à travers le monde. Aujourd’hui elle est également en charge des partenariats pour #LearningPlanet. Auparavant professeure de philosophie, spécialiste de l’enfance, des problématiques d’alphabétisation et des études de genre, elle a enseigné au Royaume-Uni, en France, en Ouganda ainsi qu’à Hong-Kong, travaillant en concertation avec étudiants et enseignants pour améliorer les méthodes d’apprentissage.

Pendant 12 ans, Leonora Dowley à également occupé diverses fonctions: Directrice des opérations pour Aqua Africa, une entreprise à impact social et environnemental spécialisée dans l’offre de solution de traitement de l’eau aux gouvernements sub-sahariens ainsi que responsable nationale au Ghana pour la fondation Varkey, où elle fut en charge de la mise en place de plusieurs projets pilotes dans l’éducation, soutenus par des fonds de donation privés, en lien avec le ministère compétent et les acteurs institutionnels locaux.

Son travail a été plusieurs fois récompensé, notamment par le WISE (World Innovation Summit for Education) et par l’UNESCO et lui a permis de voyager dans de nombreux pays à travers l’Europe, l’Afrique, l’Asie et le Moyen-Orient.

Pavel Luksha

Pavel Luksha est un penseur des grandes transformations du monde, un catalyseur de changement et un entrepreneur social. Il est notamment le fondateur de Global Education Futures et de University for the Planet, membre de la World Academy of Art & Science, co-fondateur de Living Cities, de Future Skills R&D alliance, de Future Capital. Il siège également aux conseils d'administration de l'Université 20.35, des Whittle Schools & Studios, de l'Agence russe pour les initiatives stratégiques, de Weaving Lab, et d'un certain nombre de start-up et d'instituts de recherche EdTech.

Françoise Nyssen

Née en 1951 en Belgique, Françoise Nyssen obtient une licence en chimie à l'Université Libre de Bruxelles en 1972 et est agrégée de l’enseignement secondaire. Elle commence ensuite un doctorat en biochimie. Elle étudie également à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles de 1975 à 1978, où elle obtient un diplôme d’urbaniste à l’Institut Supérieur d'Urbanisme et de Rénovation Urbaine, avant de rejoindre la direction de l'architecture du ministère belge de l'Environnement et du Cadre de Vie.

En 1980, Françoise Nyssen rejoint le monde de l’édition, d’abord comme associée et présidente-directrice générale de la coopérative d’éditions du Paradou. En 1987, elle devient associée et présidente du directoire de la maison d'édition Actes Sud fondée par son père Hubert Nyssen, et fonde parallèlement la librairie Actes Sud.

En 2014, elle fonde avec son mari l'Ecole Domaine du possible, un établissement scolaire pour « enfants précoces » dans la lignée du mouvement de l’Education Nouvelle. Elle est ministre de la Culture du Gouvernement Édouard Philippe, sous la présidence d'Emmanuel Macron de mai 2017 à octobre 2018.

Mark Osborne

Mark Osborne est un réalisateur Américain connu pour sa collaboration à de nombreux films d’animation à succès tels que Bob l’Eponge et Kung Fu Panda mais surtout pour le film d’animation " Le Petit Prince" , sorti en 2015, qu’il réalise cette fois, seul. Le film sera présenté hors compétition au Festival de Cannes en 2015 et remportera la même année le César du Meilleur Film d’Animation. Mark Osborne est également le parrain de la Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse.

Chantal Signorio

Politologue de l'Université catholique du Sacré-Cœur de Milan et titulaire d'une maîtrise en sciences politiques de l'Université catholique pontificale du Chili. Elle a été directrice du Centre culturel El Ágora et consultante pour la Fondation chilienne pour l'Asie et le Pacifique. Elle a travaillé pendant de nombreuses années au journal El Mercurio. Actuellement, elle fait partie du conseil d'administration de la Fundación Imagen Chile, du Comité de recommandation bibliographique pour les bibliothèques publiques et du Comité national consultatif de CIGIDEN. Elle est la fondatrice et la présidente de la Fundación Convivir et de la Fundación Puerto de Ideas, qui organisent deux festivals annuels de réflexion culturelle et scientifique à Valparaíso et Antofagasta, respectivement.

Chiu Siu Fung Noletta

Mme Chiu Siu Fung Noletta a démarré sa carrière dans l'industrie des licences il y a plus de 25 ans et elle travaille comme directrice exécutive de la première agence publique cotée en bourse à Hong Kong, Medialink Group Limited. Elle s'occupe de nombreuses marques telles que Le Petit Prince, Transformer et Star Wars en Asie. De toutes les marques, Le Petit Prince est celle qu'elle gère depuis le plus longtemps (17 ans) et c'est aussi sa préférée. Au fil des ans, elle a rassemblé plus de 100 licenciés en Asie et réussi à établir Le Petit Prince comme l'une des meilleures marques sur le continent. Entre-temps, elle n'a jamais abandonné son rêve de devenir écrivain et s’est lancée avec son premier roman <<Dynami+>>, qu’elle a passé 10 ans à écrire et qui a reçu un bon accueil. En tant qu'écrivain, elle s’emploie à délivrer un message positif à ses lecteurs et lectrices. Sa citation préférée tirée du Petit Prince est : "On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux". - Antoine de Saint Exupéry.

François Taddei

François Taddei est polytechnicien, docteur en génétique et directeur de recherche à l'INSERM. Il a reçu de nombreux prix scientifiques, notamment en recherche fondamentale et en innovations éducatives. Spécialiste reconnu de l'évolution, il milite pour des approches interdisciplinaires tant dans la recherche que dans l’éducation. Il a co-créé le CRI à Paris pour explorer et promouvoir de nouvelles manières d’apprendre, d’enseigner, et de faire de la recherche. Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques et de celui des Arts et des Lettres, il est Docteur Honoris Causa de l’UC Louvain.

Professeur Xu Jun

Le professeur Xu Jun est l'un des plus célèbres traducteurs et théoriciens de la traduction en Chine et dans le monde. Il est actuellement vice-président exécutif de l'Association des traducteurs de Chine, professeur distingué de l'Université du Zhejiang et conseiller principal de la Cité créative de la littérature de Nanjing auprès de l'UNESCO. Il a traduit plus de 30 romans français et ouvrages de sciences sociales, a rédigé 8 monographies et a publié plus de 270 articles académiques portant sur les études de traduction et la littérature française. Il siège au jury du Prix des cinq continents de la francophonie créé par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Luping Xu

Professeur agrégé, Vice-doyen, Xingjian College Directeur adjoint, Centre de Nanomécanique et de Micromécanique, Université de Tsinghua

Luping Xu est le vice-doyen du Xingjian College et le directeur adjoint du Centre de Nanomécanique et de Micromécanique (CNMM) de l'Université de Tsinghua, en Chine. En tant que scientifique, il met en œuvre des méthodes interdisciplinaires pour étudier la dynamique des systèmes vivants complexes tels que l'auto-organisation, les dynamiques d'évolution, l'innovation et l'apprentissage.

En 2008, Luping créé - avec François Taddei, le directeur du CRI Paris - Wiser-U, une initiative internationale visant à promouvoir l'idée de l'Université 2.0, et ainsi à faciliter l’essor de la prochaine génération d'innovateurs. Luping contribue depuis à une série de programmes d'innovation éducative à l'Université de Tsinghua, notamment en assurant le développement de systèmes d'Apprentissage par la recherche et en dirigeant le programme de diplôme d'honneur de l'université de Tsinghua. En 2015, il fonde Open FIESTA, un programme éducatif franco-chinois entre Tsinghua et le CRI, afin de co-explorer l'avenir de l'éducation et de l'innovation.